Mise à jour le 14/01/2016

 



       
         
  Accueil > Professionnels et Collectivités territoriales > Lotissements >
           

Tous vos besoins pour
vos projets de construction ou d'urbanisme.
Faisabilité architecturale,
légale, technique et
financière.
Connaître le rôle de l'architecte ou simplement
répondre à vos questions.








Pensez à la qualité
de l'air intérieur.

Choix des matériaux
et gestes du quotidien permettent une
amélioration importante.



         

La création de lotissements, ces zones du bâti qui fleurissent tout autour des villes de France, voilà un secteur en pleine expansion.Cela devient le moyen le plus simple pour créer des terrains constructibles pour les villes et villages qui ont la superficie nécessaire et d'améliorer les structures de ces villes et villages. C'est donc un élément architectural fort. Que ces lotissements soient à bâtir par les futurs propriétaires ou qu'ils soient bâtis par un constructeur, ils amélioreront la qualité urbaine. Le concept de lotissement a évolué ces dernières années, passant d'une zone reliée indirectement à la ville ou au village, par une, deux ou trois routes d'accès maximum pour préserver la qualité "de tranquillité" des habitants pour ces lotissements, pavillonnaires exclusivement, et segmentés socio culturellement. A des  conceptions plus récentes, par exemple comme étant le prolongement de la ville ou du village et non plus obligatoirement un secteur protégé, et pouvant avoir une mixité de bâti, allant de la traditionnelle conception pavillonnaire à celle mélangeant de petits immeubles, des maisons accolées et d'autres séparées, voire la création de commerces ou de bureaux.

La définition moderne du lotissement devient une amélioration suivant les besoins de la ville ou du village avec des règles supplémentaires de construction via les règlements et cahiers des charges des lotissements. Et c'est bien dans ces règles supplémentaires que tout le développement durable peut et doit prendre sa place.

                           
Cette création de lotissements en développement durable permet de définir des normes complètement différentes du reste urbain. Les éco-quartiers, les éco-lotissements en sont de bons exemples. C'est la preuve que les lotissements peuvent s'adapter à tous les besoins d'extension d'une ville ou village, y compris ceux très compartimentés de type de lotissements (haute gamme, primo accédant, norme maison passive, bioclimatique, ...), et saupoudrer tous ces choix de développements durables.
Que ce développement durable existe, qu'il soit réalisé en totalité du bâti ou partiellement, et suivant les possibilités économiques des zones à bâtir, de leur cible clientèles.
Il faut être clair sur ce point, ceux qui ont les facteurs économiques les plus élevés devraient faire du 100% développement durable, et ceci, en décroissant, jusqu'aux facteurs économiques qui peuvent faire que peu de développement durable. Mais à savoir, un coût budgétaire de 2% à 8% de plus, suivant les techniques retenues, cela fait déjà des lotissements correspondant à la norme HPE.



 
  Voici un lotissement d'allure traditionnelle pour les volumes, mais avec des particularités suivant les modèles sur les ouvertures, suivant le type de fenêtres, les volets peuvent être retirés, les balcons sont couverts de manière importante permettant une vraie terrasse. Les grandes ouvertures sont interdites vers le nord, ... C'est un lotissement mélangeant les appartements en immeubles de petites tailles et des maisons.Tous les modèles sont très bien isolés avec une VMC double Flux, des fenêtres double vitrage, faiblement émissive à gaz argon,...

L'intégration dans le bâti existant a été facilité dû à l'aspect traditionnel de l'ensemble du lotissement et en accord avec les prescriptions du PLU de la ville...


                                                               

                                                         
     



Le lotissement redéfinissant une partie du tissu urbain d'une ville, les trois axes de réflexion, la création des espaces intérieurs et extérieurs du bâti, sa position dans le tissu urbain, et le mode de vie supposé des futurs habitants, permettent de faire un lotissement qui remplit ses objectifs et d'en faire un projet réussi. Ce sont les trois axes de réflexion majeure qui va du simple petit lotissement d'habitation, à la définition de quartier. Cette réflexion combine à la fois l'architecture et l'urbanisme.



















Eco-Lotissement

Structure Bois.
Bardage bois protégé.
Sur plots bétons.
Vide sanitaire.
Plancher isolé.
Plancher chauffant.
VMC Double Flux.
Double vitrage.
Isolation 20 cm mur.
Toiture végétale.
Géothermie verticale.

Du F5 au F11.
Produits écologiques
pour les peintures et revêtements.











Voici un des schémas de l'étude de disposition du bâti et de son intégration dans le tissu urbain direct et indirect. La création du lotissement a été pensée pour avoir une certaine mixité et répondre aux marchés immobiliers. Les maisons ont une surface de 104 M2 surface habitable à 292 M2 surface habitable.

                                                               

                             
 



L'esthétique, le rapport à ce qui fait plaisir, se sentir bien, que l'on trouve joli, ce qui est du domaine à la fois personnel et sociétal, et mélanger cela avec les obligations légales d'urbanisme, les demandes des maîtres d'ouvrages et le développement durable, c'est tout cela qui crée une esthétique architecturale. Tous les goûts et les couleurs sont dans la nature, cela est si vrai, et définir une esthétique architecturale c'est donner une ambiance au bâti. Si cette ambiance est réussie, les habitants se l'approprieront facilement. Quels que soient les goûts et les couleurs de chacun. C'est l'acte artistique par excellence de l'architecte.



















Lotissement type "Village"

Briques alvéolaires.
Enduit blanc .
Sur sous sol total.
Toiture petites tuiles.

Plancher chauffant.
VMC Double Flux.
Double vitrage.
Isolation 10 cm mur
40 cm toiture.

Types T1 au F10.
Possibilité de géothermie verticale pour chaque maison.












Un lotissement de type village, où les maisons s'imbriquent les unes dans les autres par moment pour se détacher et revenir s'imbriquer. Cela permet d'avoir tout type de logements. Du T1 au F10. Très facilement adaptable aux besoins. Par le règlement et cahier des charges du lotissement, les habitants peuvent faire des variations de teintes sur les enduits, volets et huisseries. Des formes définies d'ouverture et de types d'ouvertures donnent tout un champ de possibilités évolutives. Un lotissement évolutif pensé comme un village.



                                           





Même si le développement durable est et sera une nécessité dans notre monde actuel, nous sommes là pour vous aider à le rendre attractif. Indiquer à un client potentiel ou à un futur locataire que ces factures énergétiques et/ou d'eau seront divisées de plusieurs fois, qu'il peut en tant qu'acheteur d'un bâti neuf ou ancien bénéficier des crédits d'impôts mis en place ou pouvoir dire; "La maison ou l'appartement que vous pouvez acquérir ne pollue pas à l'usage", ce sont des arguments forts et qui aident à la concrétisation de ce type de projet. Les Français sont de plus en  plus sensibles à ces arguments. Et cela permet de trouver des solutions économiques, un bon exemple est de construire moins de surface, mais de meilleure qualité.
Un autre exemple argumentaire, des lotissements en développement durable qui prévoient de futures possibilités de raccordements des différentes techniques. C'est aussi un vrai plus en vente, Par exemple, prévoir le raccordement aux cuves de récupération d'eau de pluie, ou les gaines pour les panneaux solaires, ou l'espace pour les chauffes eaux solaires. Cela coûte peu, devient des arguments de ventes et est incitatif pour la réalisation de tout ce qui a été pensé en raccords.





















EcoLotissement

Structure bois.
Bardage bois.
Sur vide sanitaire .
Toitures végétales.
Plancher chauffant/rafraîchissant possible.
avec géothermie.
VMC Double Flux.
Double ou triple vitrage.
Isolation 20 cm mur, sol
en laine de bois.
Matériaux écologiques
pour les peintures et revêtements.












Voici un Ecolotissement aux formes épurées, avec bardage protégé. Beaucoup d'ouverture rendant ces maisons très lumineuses. Un pare-soleil est installé sur les baies pour les moments trop lumineux et chauds d'été. Ce sont des baies à décalage pour garantir une performance thermique qui peut aller jusqu'à celle des bâtiments passifs.Tout un tas d'options de développement durable est prévu; Du plancher chauffant/rafraîchissant avec géothermie horizontale, jusqu'à la cuve de récupération d'eau de pluie, en passant par les panneaux solaires pour l'eau sanitaire...



                                     




















Lotissement Traditionnel

Briques alvéolaires.
Enduit blanc .
Sur vide sanitaire isolé.
Toiture petites tuiles.

Plancher chauffant.
VMC Hygro type 2.
Double vitrage.
Isolation 10 cm mur
40 cm toiture.
Poêle à bois possible.
Types F3 F4 F5 F6.
Possibilité de géothermie verticale pour chaque maison.












Voici un lotissement de conception traditionnelle avec petites tuiles qui peut très aisément par les choix des clients devenir THPE EnR. L'esthétique architecturale s'est voulue agréable et consensuelle, avec en plus des débords de toitures importants sur les angles et des ouvertures très hautes pour bien éclairer les grandes pièces de ces maisons.


                                  
     
        Veuillez cliquer sur ce lien pour lire ce qui concerne les: "Droit d'auteur, Copyright, Droits de reproduction et de diffusion réservés © Agence d'architecture Fanny B."