Mise à jour le 24/09/2015

 



       
         
  Accueil > Professionnels et Collectivités territoriales > Immeubles >
           

Tous vos besoins pour
vos projets de construction ou d'urbanisme.
Faisabilité architecturale,
légale, technique et
financière.
Connaître le rôle de l'architecte ou simplement
répondre à vos questions.








Pensez à la qualité
de l'air intérieur.

Choix des matériaux
et gestes du quotidien permettent une
amélioration importante.



              

Les immeubles d'habitation et de bureaux représentent la majorité du bâti en France et ce sont les bâtiments qui consomment le plus d'énergie et qui émettent le plus de gaz à effet de serre dûs aux choix et techniques retenues. Cela vient du fait que la quasi totalité de ces bâtiments proviennent soit pour la réalisation d'une opération financière, soit pour le compte des acteurs du public et de leurs besoins. C'est pour ces raisons que faire entrer le développement durable dans ce type de bâti est le  parent pauvre. Nous sommes là pour faire entrer le développement durable avec les nécessités du maître d'ouvrage, non plus comme un complément pour les immeubles, mais par choix. Faire le choix du développement durable et travailler dans les possibilités,les techniques et les mises en oeuvre que permettent ce choix,laisser aux architectes et aux entreprises de penser et construire en développement durable, c'est un choix de société qui de plus en plus deviendra une obligation.
                   
Un immeuble de ville en structure bois dû à sa faible hauteur. Enduit en blanc pour lui donner un aspect traditionnel et respecter son intégration dans le bâti existant. Les menuiseries permettent de lui donner un côté "moderne" en restant dans des teintes sombres. Les fenêtres sont en double vitrage haute qualité pour permettre de faire entrer plus de lumière, une des difficultés dans une zone bâtie dense. L'isolation, de grande qualité, est de 20 cm pour les murs et 40 cm pour la toiture. La structure bois à permis de très bien isoler sans perdre de m2. Un plancher chauffant relié aux chaudières à condensation permet de créer une inertie importante et d'abaisser les consommation de chauffage (un plancher chauffant régler à 19 degrés donne une impression corporelle de 21 degrés du fait de sa radiation).Une Vmc double flux complète la qualité de cet immeuble.



 



Pour concevoir des immeubles, la définition des besoins permet de pouvoir penser les espaces, de les intégrer dans le tissu urbain, d'envisager  les modes de vie des futurs habitants. C'est un acte majeur d'architecture : se plonger dans la raison même de concevoir un bâti, à quoi sert ce bâtiment, de quelles manières va-t-il être utilisé, accaparé, voire même modifié au fil des besoins humains. La plupart des immeubles des années 70 n’auraient pas vu le jour si cette réflexion avait été faite... La dimension humaine dans un bâti, et au combien plus importante pour un immeuble, qui lui ne pourra être que peu modifié à l'avenir, est prépondérante dans l'acte de concevoir un immeuble ou groupe d'immeubles. C'est l'essence même de la création architecturale. Il ne suffit pas de régler les particularités techniques pour faire du développement durable et en faire une réussite si la dimension humaine dans le projet a été exclue ou minimisée, cela sera forcément un échec.




















Immeuble d'habitation

Structure briques alvéolaires.
Isolation extérieure.
Enduit blanc.
Sur sous sol total.
Plancher chauffant.
VMC Double Flux.
Double vitrage.
Isolation 20 cm mur.
Toiture végétale.
1 salle de bain GA.
1 salle d'eau PA + GA.
Des F3 et Des F5.
Produits écologiques
pour les peintures et revêtements.











Voici des espaces définis d'un immeuble pouvant être adaptés aux futures propriétaires. Les appartements sont sur deux ou trois niveaux et rappel l'organisation traditionnelle d'une maison, mais en espaces ouverts. Sur l'ensemble du projet, il y a une différenciation entre les petits appartements (45 m2 environ suivant l'organisation des cloisons) et les grands (110 m2 environ suivant l'organisation des cloisons). Différentes particularités sont permises dans ce type d'organisation intérieure, il est même possible d'avoir une salle de bain ouverte sur décalage de niveau dans les grandes chambres des grands appartements (sur demande de notre client). Chaque logement a un accès sur une partie différente de la toiture terrasse végétale, faisant un petit jardin en hauteur privatif.
                                                               

                                 

 



















Immeuble d'habitation

Structure béton.
Isolation intérieure.
Enduis 3 tons.
Sur sous-sol total.
VMC Hygro type 2.
Double vitrage.
Isolation 20 cm mur.
20 cm toiture.
1 salle de bain GA.
1 salle d'eau PA + GA.
Des F1 au F6.
Produits écologiques
pour les peintures et
revêtements
conseillés.












Voici un immeuble d'habitation avec des appartements du F1 au F6, sur un niveau et en duplex. La recherche architecturale a été faite sur les façades avec l'emploi de trois tons, les ferronneries et les toitures de zinc courbées, avec systématiquement des décrochés pour faire vivre ce type d'immeuble important. Comme dans tout projet de promotion, l'efficacité des circulations a été au centre des découpages pour faire le plus de place aux appartements.

                                                               

                                 

 



La création d'immeubles est toujours un acte qui va redéfinir son environnement direct. Un immeuble mal pensé, et c'est la dépréciation de tout le voisinage, à l'inverse, une belle réussite esthétique est la qualité de l'environnement s'en trouve améliorée. Ce qui est valable pour un immeuble, le devient d'une manière encore plus marquée pour un groupe d'immeubles. Cela peut même redéfinir la vie d'un quartier entier. Et pour les groupes d'immeubles, l'esthétique ne doit pas se répéter, mais être réalisée en variations. Sur ce dernier point, nous en sommes convaincus, une esthétique qui fonctionne sur un immeuble ne doit pas être répéter pour un groupe d'immeuble, mais avoir de réelles variations esthétiques et pas uniquement de formes, c'est un gage absolu d'une esthétique architecturale à dimension humaine et qui perdurera dans le temps.



















Immeuble d'habitation et de commerces

Structure béton poteaux/poutres + béton celluraire de remplissage.
Enduit crème dégradé.
Sur sous sol total
avec stationnement.
Toiture zinc
Plancher chauffant
VMC Double Flux.
Double vitrage.
Isolation 10 cm mur + béton cellulaire.
40 cm Toiture.
Du T1 au F6.












Faire vivre la façade, l'enjeu visuel de l'esthétique qui aura le plus d'influence comportementale. C'est même ce point là qui définira par toute personne la supposée qualité de l'immeuble. Cette recherche esthétique va de pair avec la définition des espaces intérieurs, des circulations et des règles d'urbanisme du lieu. C'est avec ce constat que l'on a travaillé sur cette esthétique de façade d'immeubles d'une grande ville. Une esthétique rassurante grâce notamment aux volets et des ouvertures beaucoup plus hautes que larges, et de larges baies vitrées pour les appartements sur deux niveaux. Tout ceci permet de faire gagner en qualité l'espace commercial du rez-de-chaussée. Le tout a été pensé en développement durable avec une excellente isolation, des possibilités pour chaque co-propriétaire de faire mettre des panneaux solaires pour l'eau chaude sanitaire en toiture (réserves faites) due à l'inclinaison et l'orientation de cet immeuble, et un chauffage gaz performant, couplé aux planchers chauffants avec commande indépendante par appartement pouvant être facilement adapté aux chauffages au bois en granulés.

                                





















Immeuble d'habitation

Structure béton.
Isolation intérieure.
Enduis 2 tons.
Sur sous-sol total.
VMC Hygro type 2.
Double vitrage.
Isolation 20 cm mur.
20 cm toiture.
1 salle de bain GA.
1 salle d'eau PA + GA.
Des F1 au F6.
Produits écologiques
pour les peintures et
revêtements
conseillés.












Voici une réalisation d'un immeuble d'habitation avec des façades bien travaillées que ce soit les ferronneries, les décrochés qui font vivre les façades, des rappels aux classicismes avec les lucarnes et les murs rideaux spectaculaires. Ceci est affiné par le travail sur les toitures et les balcons et terrasses. Pour que les habitants puissent s'accaparer leur nouvel endroit à vivre. Le travail sur cet immeuble est complété par des espaces verts et une vue sur le fleuve.

                                                               

                                 

 



















Immeuble d'habitation

Structure pierres
et béton.
Isolation intérieure.
Enduis minérale.
Sur sous-sol.
VMC double flux ou
Hygro type 2.
Double vitrage.
Isolation 12 cm mur.
40 cm toiture.
Des T1 au F6.
Produits écologiques
pour les peintures et
revêtements.













Voici un immeuble qui reprend en partie le langage architectural du bâti existant, fait de pierres et de grandes baies vitrées. Cela a réalisé par des toitures travaillées, des décalages de niveaux, mais restants dans une complémentarité, un travail sur les ferronneries et la disposition du bâti pour garder les vues sur le joli parc entourant cet immeuble, avec, pour compléter, un sous-sol pour le stationnement pour l'ensemble des appartements. Garder le côté "prestige" d'une résidence dans un parc.

                                                               

                                 

 




Le choix des techniques de construction et la définition des budgets définissent les possibilités constructives de l'immeuble. Même si des techniques intéressantes voient de plus en plus le jour pour la création d'immeubles, comme le bois par panneaux, le lamellé-collé, le système poteaux poutres bois ou acier, c'est le béton qui reste la référence pour la construction d'immeubles en France. La maîtrise de la conception en béton est essentielle dans la réalisation de ces projets, car en concevant bien les reprises de charges, les circulations et les espaces, cela permet d'employer moins de béton et ainsi de dégager les budgets nécessaires pour d'autres postes. Avec en priorité, le développement durable, l'esthétique et l'esthétique de l'entrée de l'immeuble (intérieur et extérieur.). Pour les autres techniques, plus onéreuses, c'est la conception qualitative du bâtiment qui entre en jeux et nous travaillons sur des techniques béton/bois pour améliorer la qualité de développement durable sur des budgets équivalents quelle que soit la gamme de réalisation.




















Immeuble d'habitation

Structure parpaings/béton
sur semelles filantes.
Sur sous sol partiel.
Enduit crème léger.
Toiture petites tuiles.
Plancher chauffant
Chauffage aux gaz haute performance.
VMC Double Flux.
Double vitrage.
Isolation 20 cm mur.
40 cm Toiture en rampant.
Du T1 au F7.
Peintures et révêtements écologiques conseillés.












Voici un immeuble d'habitation atypique, avec un clos végétal intérieur, et une orientation des plus grandes ouvertures vers le sud permettant un bon ensoleillement dû au terrain en pente. Une hauteur sous plafond importante pour tous les appartements au 1er étage avec création en certaines parties de mezzanines. Une construction avec isolation extérieure de 20 cm. La Vmc double flux est globale pour l'ensemble du bâti. Une mixité sociale est effectuée par la réalisation de petits et de très grands appartements allant du T1 au F7. La disposition  atypique de ce bâti donne à la fois l'impression côté clos intérieur d'être en plein centre d'une grande ville avec un vis à vis important, et tout à la fois d'être dans une petite ville avec vue extérieure aisée de tous les autres côtés. Nous n'avons pas été entendus par le maître d'ouvrage pour un système de chauffage à bois en granulé, comme excellent choix.


                           




















Immeuble d'habitation

Structure parpaings/béton
sur plots bétons.
Sur sous-sol partiel.
Enduit minérale.
Toiture zinc.
Plancher chauffant
Chauffage aux gaz
haute performance.
VMC Double Flux.
Double vitrage.
Isolation extérieur
20 cm mur 40 cm toiture.
Du T1 au F7.














Voici un immeuble d'habitation en bordure de canal, avec sous-sol sur presque toute la parcelle pour répondre aux besoins de stationnements. L'architecture se veut moderne, avec un rappel traditionnel par les volets et la toiture, même si cette dernière est esthétique, car elle cache une toiture plate sur laquelle est mis l'ensemble des panneaux solaires. C'est un bâti BBC de haute qualité avec un chauffage central au gaz, planchers chauffants. Tous les appartements ont une terrasse pour profiter de la vue sur le canal ou vers le jardin. 

                                                               

                                 

 



De plus en plus de maîtres d'ouvrages et les acteurs et décideurs des collectivités territoriales se montrent intéressés par un concept de mixité urbaine du bâti, mélangeant à la fois les immeubles, y compris parfois de grandes hauteurs avec un tissu de maisons accolées ou séparées légèrement. Ceci afin de densifier les zones urbaines sans pour autant en faire des zones sectorielles définies comme le sont par exemple les lotissements d'habitations..., nous sommes particulièrement intéressés par ce type projet qui permet toute une série de variations, allant de la construction totale de ce type de zone, jusqu'à la définition légale et juridique pour permettre aux futurs maîtres d'ouvrage de faire construire dans ces zones. Le rôle du développement durable est ici facilité avec les collectivités territoriales, il est plus aisé de faire rendre obligatoire ou réellement incitatif tous les choix retenus en développement durable, et ceci pour toutes les constructions. C'est un moyen par exemple de réaliser ou faire réaliser des Eco-quartiers ou des lotissements bien pensés, y compris avec des immeubles dont la hauteur maximale est en fonction de son intégration.



















Immeuble d'habitation en lotissement

Structure poteaux/poutres bétons sur radiers.
Enduit crème/brun léger.
Toiture Zinc.
Plancher chauffant
Géothermie horizontale basse profondeur.
Chauffage aux gaz haute performance.
VMC Double Flux.
Double vitrage.
Isolation extérieure 20 cm mur.
40 cm Toiture en rampant.
Du F2 au F5.











Voici l'exemple d'intégration d'un immeuble dans une zone qui a été définie pour les constructions actuelles et futures avec des règles de développement durable. Cela fait donc partie d'un lotissement fait d'immeubles et de maisons individuelles et ce sont les règlements et cahiers des charges du lotissement qui stipulent les définitions architecturales et énergétiques en plus de celles du PLU. Ceci permet d'accroître de 20% la Surface plancher sur ce lotissement et de dégager un rapport financier plus rentable grâce à cette surface constructible supplémentaire, malgré des règles énergétiques correspondantes à la catégorie THPE EnR et donc plus coûteuses.


                            




















Immeuble d'habitation

Structure béton.
Isolation intérieure.
Enduis 2 tons.
Sur sous-sol total.
VMC Hygro type 2.
Double vitrage.
Isolation 20 cm mur.
20 cm toiture.
1 salle de bain GA.
1 salle d'eau PA + GA.
Des F1 au F6.
Produits écologiques
pour les peintures et
revêtements
conseillés.












La présentation des détails, que ce soit pour les maitres d'ouvrage, les futurs propriétaires ou les entreprises qui réalisent le chantier sont des éléments essentiels pour la réussite d'un projet. Ils permettent à tous les acteurs de pouvoir se rendre compte du résultat voulu et de l'ensemble des centaines de points qui résultent de la création d'un projet d'architecture.

                                                               

                                 

 



Le choix et l'emploi des matériaux de construction sont prédominants pour la définition du budget, le temps de réalisation et la qualité du développement durable. Il n'y a pas de matériaux tabous, mais avec plus ou moins de qualité de développement durable et c'est le résultat final de l'ensemble qui donne sa performance dans ce développement durable. Un bon exemple sont le béton ou le parpaing, c'est le matériau le plus employé pour construire en France, quand on le compare vis à vis d'autres matériaux, comme la brique alvéolaire, le béton cellulaire ou le bois, on remarque des ces 4 matériaux sont tout issus de molécules naturelles. Ils ont tous des besoins énergétiques pour être des matériaux de construction, par exemple, être chauffé à très grande température pour créer le béton qui donnera avec du sable et des graviers et de l'eau du parpaing, être cuit pour la brique alvéolaire, faire du béton puis une réaction chimique pour le béton cellulaire, la découpe, voire le chauffage par étuve pour le bois. Et pour ce dernier, le bois est majoritairement traité pour devenir matériaux de construction, donc rajouter le besoin énergétique de ces traitements et le fait que cela soit des produits chimiques supplémentaires.Et, dans cet exemple, le bois est le matériau qui a le gain énergique pour devenir matériaux de construction le plus faible, donc le matériau le plus développement durable. Mais si une construction faite avec du bois et une isolation de 10cm de capacité R3 pour les murs et 20 cm de capacité R6 pour la toiture et une autre maison en parpaings avec une isolation identique de 20 cm de capacité R6 et 40 cm de capacité R12 pour la toiture, le bilan énergétique global en prenant en compte le besoin énergétique de construction et d'utilisation, c'est le parpaing très bien isolé qui sera le plus développement durable au bout de 6 ans.

Il est donc fondamental de faire une conception globale, et de bien utiliser les matériaux avec les budgets et les faisabilités permettant de faire des constructions en développement durable. Et c'est notre rôle de vous proposer des solutions techniques qui fonctionnent, quel que soient les matériaux utilisés.




















Immeuble d'habitation

Structure béton.
Isolation intérieure.
Enduis 3 tons.
Sur sous-sol total.
VMC Hygro type 2.
Double vitrage.
Isolation 20 cm mur.
20 cm toiture.
1 salle de bain GA.
1 salle d'eau PA + GA.
Des F1 au F6.
Produits écologiques
pour les peintures et
revêtements
conseillés.












L'architecture est aussi la création de détails qui donneront vie au bâti, ici une pergola pour rappeler la vie vers l'extérieur, vers le jardin. Ce sont des éléments qui changent la physionomie d'un projet. Il est toujours opportun de laisser une place et donc un budget pour ces détails qui deviennent importance.
.

                                                               

                                 

 



















Immeuble d'habitation

Structure béton.
Isolation intérieure.
Enduis 2 tons.
Sur sous-sol total.
VMC Hygro type 2.
Double vitrage.
Isolation 20 cm mur.
20 cm toiture.
1 salle de bain GA.
1 salle d'eau PA + GA.
Des F1 au F6.
Produits écologiques
pour les peintures et
revêtements
conseillés.












Le béton étant le matériau de prédilection en France pour construire des immeubles d'une certaine hauteur. L'attention qui doit être portée sur sa mise en oeuvre est fondamentale, des fondations à l'ensemble des niveaux. Le suivi de chantier est le moment de cette attention, qui à chaque étape du chantier permet une réussite du projet.

                                                               

                                 

 
     
        Veuillez cliquer sur ce lien pour lire ce qui concerne les: "Droit d'auteur, Copyright, Droits de reproduction et de diffusion réservés © Agence d'architecture Fanny B."